La peinture par poudrage et cuisson, que certains appellent également thermolaquage, poudrage époxy, laquage époxy, est un procédé qui permet d’obtenir un revêtement très résistant en réduisant au minimum les temps de préparation et de séchage des pièces.

Les pièces sont accrochées sur une chaine de convoyage, dégraissées, séchées, peintes et cuites, puis décrochées. L’ensemble de ce processus dure moins de 3 heures.

 

La partie dégraissage est assurée au moyen d’un produit dégraissant phosphatant qui neutralise les amorces de corrosion qui pourraient naître du processus de dégraissage à base d’eau.

 

Le procédé d’application consiste à projeter sur les pièces la peinture en poudre qui est chargée en électricité statique lors de son passage dans le pistolet. La poudre colle ainsi à la pièce qui passe ensuite dans un four chauffé entre 200 et 250 °. La poudre « polymérise », c’est-à-dire qu’elle fond en chauffant et colle à la pièce. Dès la pièce refroidie, la peinture a son aspect et son touché définitif, la pièce peut être utilisée sans attente.

 

Les pièces à peindre doivent être en matière brute, acier, métaux non ferreux, mais aussi en verres. Les pièces doivent être exemptes de corrosion, décapées si nécessaires (sablage ou décapage chimique) s’il s’agit de pièces déjà peintes.